vendredi 14 décembre 2012

Hasard quantique



Expliquant le monde à très petite échelle, un monde peuplé d’atomes et de photons, la Physique Quantique n’est pas avare de propriétés singulières. Des propriétés étranges et toutes très contre-intuitives. À notre échelle, dont la Mécanique classique rend compte, les phénomènes paraissent plus simples. Ainsi la supraconductivité, les lasers et l’effet tunnel résultent de phénomènes quantiques mais à notre échelle. Mais la Physique Quantique a aussi des implications plus fondamentales encore, qui constituent comme autant de défis à la logique ordinaire. La notion d’« intrication » en est une, celle de « non-localité » en est une autre. Comment passe-t-on de l’univers microscopique à l’univers macroscopique ? Comment deux particules, qui ont interagi une fois, peuvent-elles ensuite « communiquer », « interagir » sans aucune forme d’interaction ? A nouveau, ce rendez-vous de Continent Sciences revient sur ces phénomènes d’apparence paradoxale.
Avec Nicolas Gisin, physicien (A propos de son dernier livre : L'impensable hasard, non localité, téléportation et autres merveilles quantiques)
Source : France culture (14.12.12)

Commande sur Amazon : L'impensable hasard



Interview de Nicolas Gisin (2010) : RTS
Conférence d'Alain Aspect (2010) : Uni Genève
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...